Bonjour ☺

Aujourd'hui, faites place à l'alcool ! Que ce soit du vin, du champagne ou encore un alcool fort, vous allez tous savoir !

Risques :
- Dénutrition
- Cancer de l’œsophage
- Survenue de cirrhose, pancréatite chronique
- Ostéoporose : accompagnée d’une mauvaise alimentation
      - Le risque de fractures augmente avec la quantité d’alcool consommée
- Effet sur le cerveau et le système cardiovasculaire : cardiomyopathie, HTA
- Métabolisme des lipides : dyslipidémies – estérification des AGL
Carence vitaminique : B1, B3, B6, B9
- Possible prise de poids
- Stéatose
- Hépatite aigue
- Risques psychiatriques : démence, troubles cognitifs et de l’humeur
- Myopathie
- Hématomes

Population à risque :
- L’alcool étant toxique pour l’organisme, toutes les populations sont à risque de développer des symptômes, c’est pour ça aussi que la consommation ne l’alcool n’est absolument pas obligatoire et est même à restreindre.

- Pour plusieurs populations, il est interdit de consommer de l’alcool :
      - Les nourrissons et enfants : le cerveau ainsi que tout l’organisme doit pouvoir se développer. Avec une consommation d’alcool, il y a des risques de développer des lésions graves et irréversibles et une addiction
      - Les femmes enceintes : la molécule d’éthanol va être absorbée au niveau de l’intestin et arrivée au niveau du placenta qu’elle va traverser pour atteindre le fœtus et provoquer des lésions irréversibles. Le nourrisson aura de grands risques de naitre avec un handicap neurologique.
      - Les femmes allaitantes : idem que pour la femme enceinte, l’éthanol va arriver au niveau des seins et va se retrouver dans le lait maternel. Le nourrisson aura des lésions neurologiques, et physiques.

- Le cas des adolescents :
      - L’alcool est interdit au moins de 18ans. Ce n’est pas une question d’être mineur ou majeur mais c’est une question de santé.
        Le cerveau des adolescents (jusqu’à 18ans) n’est pas encore mature à 100%. Donc, comme pour les enfants,  s’il y a consommation d’alcool le développement du cerveau ne pourra pas se faire correctement et provoquer des lésions.

/!\ Le coma éthylique :
- Comme son nom l'indique le coma éthylique est une perte de conscience due à l'alcool
- Il met en jeu le pronostic vital : selon des études de l'Invs (Institut de veille sanitaire), 1 jeune / 4 décède suite à un coma éthylique.
- Suite à un coma éthylique, il y a de nombreuses complications : étouffement, séquelles neurologiques et musculaires, hypothermie.

Consommation maximale d’alcool / jour :
- 3 verres de vin rouge / jour pour les hommes
- 2 verres de vin rouge / jour pour les femmes
Cette différence est due à l’organisme. Biologiquement, les hommes ont un organisme plus résistant que les femmes.

Cette consommation peut paraitre faible, mais la consommation de l’alcool doit rester un plaisir et pas une addiction.

/!\ Sachez que l’addiction se déclare lorsqu’un rituel s’installe et ne peut plus être défait. Par exemple, se servir un verre de vin systématiquement pendant la préparation du repas
"L’addiction est une affection cérébrale chronique, récidivante, caractérisée par la recherche et l’usage compulsifs de drogue, malgré la connaissance de ses conséquences nocives" →
Plus d'informations

Petite note : 

►Les molécules contenues dans le vin (autre que l’éthanol), comme les polyphénols sont présentes dans d’autres aliments. Il n’est donc pas nécessaire de consommer du vin pour avoir l’apport en ces molécules.

>Article polyphénols<

Retour à l'accueil